Accessibilité
Partager :

Portrait et secrets d'un skipper passioné

  • My Sail Croisière Méditerranée Six Fours île des Embiez
  • My Sail Croisière Méditerranée Six Fours île des Embiez
  • My Sail Croisière Méditerranée Six Fours île des Embiez
  • Frédéric My Sail

Rencontre avec Frédéric, armateur et marin créateur de la société My Sail Croisière Méditerranée au Brusc à Six Fours les Plages.

Frédéric a longtemps travaillé dans le secteur événementiel et du spectacle. Il est issu d’une famille dont le lien à la mer est très fort avec un grand-père pêcheur sur un pointu marseillais. La mer est devenue petit à petit une évidence et après 15 ans dans le monde du spectacle il a décidé de retourner sur les bancs de l’école afin de devenir capitaine. Aujourd’hui il navigue toute l’année sur son propre bateau, le Padishah, un voilier très singulier de 14m de Dufour.
Il nous livre ses secrets et son expérience.

Comment décrirais-tu Six Fours à quelqu’un qui n’y a jamais mis les pieds ?

“Six Fours les Plages reste pour moi l’enclave la plus préservée de la côte. C’est à la fois un site naturel exceptionnel, et à l’abri de l’agitation bling bling, de l’urbanisation souvent démesurée entre Marseille et la Côte d’Azur. Ce qui ne l’empêche pas pour autant d’être animée et vivante. Cette conjugaison en fait donc un endroit propice à la détente, où l’on peut encore profiter sereinement de plages propres, de criques préservées, où on peut apprécier les ambiances du quotidien, les établissements et restaurants des ports, mais aussi de l’arrière-pays et des balades aux alentours en campagne. Par sa position géographique Six Fours bénéficie également d’un microclimat, avec une petite brise qui va ravir les vacanciers pendant l’été souvent très chaud, et faire aussi le bonheur des amoureux de la voile et de la glisse et des activités nautiques. Les ports sont tous animés et vivants, toutes les générations prennent plaisir à s’y retrouvent et se parlent aussi, on s’écoute, il y a de l’échange. C’est un peu l’endroit où se ressourcer.”
On vit plutôt bien par ici.

Selon toi, quels sont les meilleurs moments pour visiter Six Fours ?

Chaque personne trouvera certainement ce qu’elle cherche quelque soit la saison. Pour les solitaires ou les aventuriers écologiques, l’automne et la moyenne saison sont parfaits pour une exploration au calme, la marche dans les sites qu’offrent la région. Les lumières changent et varient selon les éléments, le soleil, la pluie… L’été amène son lot de sensations estivales, de magnifiques marchés, de couleurs vives, d’odeurs. Le mélange de côte sauvage face à la mer avec des point culminants à plus de 200 m dans les terres font que Six Fours et ses environs sont un remarquable terrain de jeu pour tous les âges, toutes les conditions physiques et à toutes les saisons.

Pourrais-tu nous dire ce que tu trouves de si magique dans cet endroit ?

Je suis un marin amoureux de la mer, c’est bête à dire mais marin ce n’est pas qu’un métier ! Amoureux de la mer c’est rester béat devant l’île du Grand Rouveau qui en hiver peut prendre des airs de Bretagne dans la grisaille, et l’été flamboyer au coucher du soleil - c’est traverser 1000 fois la passerelle du Gaou et admirer encore la passe avec ses barques de pêche se reflétant dans la mer, humer l’iode - c’est ne pas se lasser de la rade du Brusc, et s’émerveiller à chaque fois de ses eaux turquoises, cristallines. C’est aussi à chaque traversée de la navette pour aller sur l’île des Embiez, avoir comme un enfant le sentiment d’une expédition extraordinaire, et une fois là-bas, se sentir loin de tout avec l’envie de partir sur les mers. La magie c’est prendre le chenal et croiser des dauphins. Un endroit comme le Brusc cela se vit, et s’apprécie au quotidien.

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Frédéric sur notre page Facebook